CONDUITE ACCOMPAGNEE ou SUPERVISEE

CHOISIR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE 

I / La formation :


La Conduite accompagnée est une formation accessible à partir de 15 ans avec un passage d'examen dès 17 ans et demi.

Elle se compose d'une phase initiale comprenant une évaluation préalable, une formation théorique, un examen théorique et un formation pratique pour une durée de 20 heures minimum ; suivi d'une deuxieme phase en conduite accompagnée qui comporte un rendez-vous préalable d’une durée minimum de 2h, une phase de conduite d’un an minimum sur au moins 3000 km, en compagnie d’un ou plusieurs accompagnateurs. Deux rendez-vous pédagogiques de 3h au cours de la phase de conduite sont obligatoires.


II / Les avantages


- ASSURANCE : avantages tarifaires des compagnies d'assurance.

- PERMIS PROBATOIRE : Période probatoire réduite à 2 ans au lieu de 3 pour les conducteurs issus de la formation traditionnelle.

- MOINS D'ACCIDENT : 4x moins d'accidents que les conducteurs issus de la formation traditionnelle au cours des premières années de conduite.

QU’EST-CE QUE LA CONDUITE SUPERVISÉE ?

I / Qu'est ce que c'est ?


La conduite supervisée permet d’acquérir plus d’expériences pratiques en complétant sa formation initiale par une phase de conduite accompagnée.


C’est au terme de 20h de conduite minimum avec l’enseignant que la Conduite Supervisée peut réellement commencer !

Elle débute par un rendez-vous préalable en présence de l’enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l’enseignant estime que l’élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L’enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée.

II / Les avantages


- Acquérir plus d’expériences de conduite & approfondir ses acquis
- Augmenter ses chances de réussite lors de l’examen pratique


III / Les conditions


-Avoir 18 ans ou plus

-Obtenir l’accord de l’assureur du véhicule

-Avoir réussi l’examen théorique du code de la route

-Avoir suivi une formation pratique avec un enseignant expert
de l’école de conduite (20 heures minimum)

-Bénéficier d’une évaluation favorable de la part de son
enseignant de la conduite